Tania Mouraud
artist's statement

Dès la fin des années soixante, le travail de Tania Mouraud s’est inscrit dans une pratique questionnant les rapports de l’art et des liens sociaux en utilisant différents médium : peinture, installation, photo, son, vidéo, performance, etc.
Elle propose de rajouter dans nos appartements standard une chambre de méditation (1968). Elle affiche dans l’espace public sur les panneaux 3 x 4 m son désaccord avec une société glorifiant l’avoir au dépend de l’humain (1977), Elle réfléchit sur les rapports décoratifs de l’art et de la guerre, sur les limites de la perception avec l’aide de l’écriture en créant des « mots de forme »(1989). A partir de 1998, elle utilise la photo, la vidéo et le son dans une forte relation à la peinture pour questionner différents aspects de l’histoire et du vivant.

From the end of the sixties, Tania Mouraud's work explores the relation between art and social connections through various medium such as painting, installation, photo, sound, video, performance, etc.?She proposes to add a meditation room to our standard apartments (1968). On 54 billboards in Paris(1977) she declares her disapproval of a society glorifying consumption at the expense of individuals . She investigates the decorative relation between art and war as well as the limitation of perception by creating "mots de forme" (words of shape) (1989).?From 1998, she uses photo, sound and video examining different aspects of History and Life.

Share |