Ecritures

Started nearly 30 years Tania Mouraud works around the writings and plasticity of language. In the late 1980s, while she was documenting the "NI" City Performance 1, Tania Mouraud discovered the neverending power of words in the inversion of positive and negative values. She returned to painting that she had put aside since her 1968’s art burning and she created in 1989 the « Words »series. Deployed directly on the wall and using the entire surface or via black painted canvases, the letters are white and made by the wall itself, forcing the viewer to reverse his habits of decoding words. The « Words » series inaugurated a long series of texts that the artist continues to explore nowadays.

Initié il y a près de 30 ans Tania Mouraud travaille autour des écritures et de la plasticité du langage. A la fin des années 1980, alors qu’elle tire les photos documentant les « NI » de City Performance n°1 , Tania Mouraud réalise la persistance de la puissance des mots jusque danscl’inversion des valeurs positif – négatif. Elle renoue alors avec la peinture, mise à l’écart depuis l’autodafé de 1968 et réalise en 1989 les « Words ». Déployées directement sur le mur et en utilisant toute sa surface ou via des toiles sur châssis peintes en noir, les lettres sont désormais blanches et constituées par le mur lui-même, obligeant le regardeur à intervertir le processus habituel de décodage des mots. Les « Words » inaugurent une longue série d’écritures que l’artiste continue d’explorer depuis lors.